Nous contacter

06 30 67 48 91Nos horaires : Lundi au jeudi de 9h à 19h - Vendredi de 9h à 16hContactez-nous par mail

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Voir mon panier Commander

Les questions les plus posées

Publié le : 02/02/2017 17:25:12
Catégories : Terrasse bois

Quelles lambourdes dois-je utiliser ?

Le choix des lambourdes est très important pour ne pas dire primordial, en particulier pour une terrasse en bois exotiques qui est faite pour durer de 10 à 15 ans voire 20 ans et même plus en fonction de l’essence utilisée et si elle est régulièrement entretenue. Il est donc très important de choisir une essence stable et de durabilité au moins équivalente à celle des lames .Les sections utilisées sont généralement 40x60 et 42x65 , le DTU préconise 2 fois l’épaisseur de la lame pour les bois durs à forte densité comme les bois exotiques .Nous conseillons les sections lisses pour éviter la rétention d’eau et pour éviter de faire dévier les vis lors de la pose . Les lambourdes en résineux traités classe 4 par exemple sont fortement déconseillées pour fixer des lames en bois exotiques. Leur durabilité inférieure à celle des lames risque de poser problème et oblige souvent les propriétaires de terrasses à tout refaire au bout de 8 à 10 ans .C’est un travail important car il faut tout démonter et tout reconstruire avec de nouvelles lambourdes et avec tous les problèmes que cela pose , tels que répertorier toutes les lames pour les remettre à leur place initiale et ajuster les trous de vis . Les lames en résineux adaptées aux terrasses en résineux ont une résistance à l’arrachement des vis trop faibles pour visser des lames en bois exotiques.

Nous préconisons 2 essences stables de classe 4, l’Itauba et le Massaranduba.

Nous avons souvent des demandes de lambourdes en bois exotiques pour refaire des terrasses qui ont été posées sur des lambourdes en résineux .Des lambourdes en résineux oui mais pour des terrasses en résineux où les durées de vie lames et lambourdes sont équivalentes. Attention aux petites économies qui peuvent avoir de grosses conséquences.

Quelles essences pour les lames dois- je utiliser ?

Evidemment nous vous conseillons les lames en bois exotiques qui ont des caractéristiques très intéressantes. Le bois exotiques est naturellement très résistant et très durable et surtout sans besoin de traitement. L’idéal étant des lames en essences de classe qui ont une durée de vie très largement supérieure à 10 ans.

Il existe des essences de ce type en Afrique, en Asie et en Amérique du sud principalement au brésil. Les essences les plus utilisées en France viennent depuis une vingtaine d’année du brésil car on y trouve en quantité des essences de classe 4, stables, de fil droit avec un grain fin et sans risque d’échardes.

Les essences les plus commercialisées sont l’ipe, le Massaranduba et le cumaru. Toutes les 3 ont à peu près la même densité, environ 1200kg à l’état vert. La plus demandée est l’ipe car c’est aussi la plus célèbre et c’est le bois qui à priori a les meilleures caractéristiques à condition bien sûr d’être en premier choix. Pour entrer dans un budget plus soft nous conseillons le Massaranduba qui pour nous est le meilleur rapport qualité prix avec des caractéristiques assez proches de celles de l’ipe .Le cumaru est l’essence qui ressemble visuellement le plus à l’ipe bien qu’il n’en a pas toutes les caractéristiques , il faut savoir que suivant ses origines il peut présenter beaucoup de contrefil et être relativement nerveux , c’est pourquoi c’est la seule essence qui est systématiquement séchée avant usinage .

Il faut savoir qu’une fois grisé ces trois essences se ressemblent.

Que pensez-vous des fixations invisibles avec clips ?

On parle souvent de fixations invisibles mais ce n’est pas vraiment le cas , en effet si l’on regarde en bout de lames on voit très bien les clips entre les lames qui en plus ont tendance à retenir les saletés tels déchets organiques provenant des arbres par exemple . Ces clips sont donc en général plus visibles que les vis et surtout plus difficiles à nettoyer.

Pour fixer ces clips il est nécessaire de prendre des lames avec des rainures sur le côté ce qui a tendance à les fragiliser.

Le risque avec les clips c’est qu’avec les variations d’humidité et de chaleur qui font gonfler ou rétrécir les lames il peut y avoir du jeu l’été provoquant des bruits de vibration et des gonflements forçant sur les clips l’hiver.

D’une manière générale dans les terrasses posées avec clips il y a des désaffleurements en bouts de lames ce qui ne se voit pas avec les fixations par vis.

C’est pour ces raisons que nous conseillons la fixation des lames avec des vis inox ce qui a également l’avantage d’être une solution plus économique.

 

 Quels types de vis me conseillez-vous ? dois-je pré-percer ?

D’abord il est indispensable d’utiliser des vis inox, qualité A2 pour la majorité des cas et qualité A4 si les vis sont en contact avec l’eau de mer ou les brises marines .

Nous préconisons les vis auto foreuses et auto fraiseuses avec des petites têtes qui se noient dans les lames sans nécessité de fraiser, c’est pour cela que nous déconseillons fortement les têtes larges et pour au moins deux raisons. Elles se voient évidemment plus que les petites et surtout elles nécessitent un fraisage pour qu’elles arasent le dessus des lames .Il existe des forêts qui permettent à la fois de pré-percer et de fraiser. Si cela peut paraitre intéressant à priori il faut savoir que cela pose un gros problème. En effet pour fraiser l’emplacement de la tête de vis il faut que ce fraisage soit d’une précision redoutable ce qui est presque impossible à faire pour chaque trou. En effet si on ne perce pas assez profond la tête de vis ressort et si on perce de trop , ne serait-ce que d’un dixième de millimètre cela fait apparaitre une cuvette autour de la vis , ça se voit vraiment, ce n’est pas joli et ça retient l’eau , si l’on perce 1 millimètre de plus cela fait une cuvette qui parait énorme à l’œil .

Même si les vis sont auto-foreuses il est indispensable de pré-percer les lames, 4.5 millimètres pour des vis de 5 et de pré-percer également la lambourde sur 4 à 5 millimètres pour que la vis prenne bien sans risquer de repousser la lame .Le fait que la vis soit auto-foreuse lui permet de bien visser dans la lambourde. Le pré-perçage permet d’obtenir un bon serrage de la lame sur la lambourde et empêche à la lame de fendre surtout en bout de lame.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire